Avis à la population

Avis à la population émise par le Docteur Malaras du Cercle des Soigneurs.

 

Habitants de l’Lun, en ces temps troublés où le néant grignote les fondations de notre île, l’espoir est une denrée des plus rares. Je vous extorque à ne pas perde espoir et à croire en un avenir meilleur.

Zael  le Gardien de l’Eau, la Reine Ashka ainsi que l’ensemble du Ministerium travaillent de concert afin de parvenir à sauver l’île.

Céder au désespoir et à la panique n’est pas une solution. Même pire cela attire sur vous un mal des plus étranges. La Désespérine.

J’ai pu par moi-même constater ses méfaits sur de nombreuses personnes à travers l’île.

La Désespérine affecte beaucoup les marchands et tout acteur influent de l’économie de l’Lûn.

Soudain toute volonté quitte les personnes affectées.

Pourquoi se donner la peine de fabriquer ou de travailler alors que le monde meurt bientôt ? Pourquoi garder de l’or ou de l’argent alors que l’on peut profiter une dernière fois de la vie ? Si nous n’endiguons pas ce mal très vite, la monnaie de l’île risque de se dévaluer à grande vitesse

Les filles de joies affectée par la Désespérin ne se lavent plus et s’offrent pour un sourire ou un quignon de pain sur les places des marchés, les cambrioleurs déposent le fruit de leur rapine à la porte des orphelinats avant de partir contempler le lever de soleil sur la mer de brumes, les assassins décident de ne tuer que ceux qui le méritent. Des taverniers affectés offrent des tournées générales pendant plusieurs jours avant de mettre le feu à leurs établissements… 

Tous les malades semblent se regroupent à la croisée des chemins et mendient pendant en temps puis tout d’un coup c’est la frénésie : des coups pleuvent et ils se battent comme des chiffonniers sans aucune raison.

Le danger est réel.

Port Mendozza, les villes et les villages subissent de plein fouet ce mal de l’esprit.

Nous ne savons pas quelle en est l’origine, ni comment soigner un tel mal mais il se peut que la perspective du vide influe sur les esprits ou qu’il soit dû à la omniprésence des brumes, à la manipulation de produits inconnus et dangereux, des composants spéciaux peut-être, ou encore à une influence démoniaque.

Nous enjoignons toutes les personnes ayant une quelconque information sur ce mal à se rendre au plus vite auprès des Ceryx.