[non validé] Extrait du résumé de la nouvelle méthodologie fait par Père Hégésipe au Père Egidius

A relire – Amélie

Initiationd’un aspirant jusqu’à …passage illisible….

Extrait du résumé de la nouvelle méthodologie fait par Père Hégésipe au Père Egidius.

Correspondance datée du 05.10 Hogos 1034.

 

Au Père Egidius que trop longtemps éloigné.

J’espère, mon Frère, que cette missive et son porteur vous trouveront en bonne santé et capable de pacifier votre cité pour les décennies à venir. Je vous souhaite un bon Jour de la Prophétie, en souhaitant que cette lettre vous parvienne avant car j’ai tant à dire et si peu de temps pour avoir votre avis éclairé sur la situation.

 

Nous subissons des temps de grands changements et il a été fait l’apologie d’une nouvelle méthodologie du noviciat.

Je remarque favorablement un retour aux sources de notre ordre qui s’est égaré suite à

 

… (Passage illisible) …

 

Cependant, alors que…

 

… (Passage illisible) …

 

 

Seuls, de nuit, les aspirants, doivent entretenir un feu où brule de la poudre de Jade, tout en méditant à la recherche de lui-même, de ses forces et de ses faiblesses ainsi que des actions nécessaires. Il devra tenir sans eau ni nourriture le temps de l’épreuve qui en dure, en moyenne, quatre.

 

Les initiés ont préalablement passé plusieurs épreuves, que j’ai évoquées précédemment, pour séparer le bon grain de l’ivraie. Les jours précédents l’épreuve finale auront été passés avec leurs parrains a apprendre les différents serments. Ils devront, durant le temps de l’épreuve, méditer leurs sens afin d’en découvrir les messages cachés et leurs puissances.

 

Lorsqu’il se sentira prêt, l’aspirant, en son âme et conscience, commencera à prendre contact de ses propres démons intérieurs en hinalant directement de la poudre de Jade. Il devra savoir exactement pourquoi il va à leur rencontre, tout comme n’importe quelle invocation et avec quasiment les mêmes conséquences.

 

Tout en continuant d’alimenter le feu  et y faire brûler la poudre, il devra assister et résister à la lutte de ses différents démons jusqu’à ce qu’il n’en reste qu’un ! Il devra, pendant la lutte, prendre partit pour l’un démon parmi ceux présents. Son choix devra se porter sur son Démon-Soldat, le seul capable d’être dompté par l’équilibrium. S’il se laisse tenter par un Souilleur, un Outrageur ou encore un Violeur, il en sera fait de lui. Son âme disparaitra et la charge du parrain, qui assiste, caché, à l’épreuve, sera d’occire la créature qui apparaitra. Si son choix se porte sur le bon et que celui-ci triomphe en absorbant ses antagonistes, l’aspirant devra résister aux épreuves tant psychiques que physiques de SON démon. L’épreuve est d’autant plus ardue que les sévices ont étés longuement réfléchis par l’ensemble des démons. Le Survivant se vengera de toutes ces années d’observations impuissantes. Le meilleur moyen de résister est de réciter les serments tels des mentrats, ils agissent comme un cercle de protection intérieur.

La moindre défaillance, la moindre fatigue est fatale. Le moindre faux pas a pour conséquence la damnation. La seule chose encore à faire est de ne rien faire. S’il ne peut subir cette épreuve, il ne mérite aucuns passes droits. Normalement il devrait expirer assez rapidement. Il existe une chance, certes infime, que le démon prenne le dessus. Alors il faudra soit l’occire soit le ramener pour les entraînements.

 

Lorsque le démon sera fatigué, l’aspirant devra le combattre « l’épée à la main ». C’est seulement lorsque son démon est à terre, vaincu, que l’aspirant pourra commencer la « négociation ».

 

Si le démon est vraiment terrassé, il ne sera pas en position de négocier. C’est alors il lui faudra réciter le dernier serment, celui qui le liera avec son démon.

 

Si l’aspirant a dû négocier cela se verra tout de suite. Il faut alors le laisser terminer l’épreuve sans intervenir puis le mener au Conseil pour le mettre face à son échec et prendre les mesures adéquates. Tout échec est de nature définitive, car l’âme de l’aspirant est corrompue.

 

Si l’aspirant a réussi, c’est alors que d’aspirant il devient apprentis. Son mentor se révèle à lui et le guide jusqu’au Conseil. Là il est présenté aux autres mentors et membres du clergé qui prennent note de son nouveau statut.

Il sera kidnappé durant la cérémonie par les anciens apprentis de la volée précédente.

 

Il devra subir d’autres épreuves qui auront pour but de lui faire connaitre son démon et les changements induits.

 

… (Passage illisible) …

 

Ils lui apprendront comment nourrir un fauve jamais rassasié. Et pourquoi le priver de certaines nourritures. Le Souilleur, l’Outrageur et le Violeur absorbés sont encore présents au travers de son Démon-Soldat mais cela et la suite vous le savez déjà.

 

… (Passage illisible) …

 

Lorsque l’apprenti est enfin capable de…

 

… (Passage illisible) …

 

…son mentor lui apparaît en songes en lui donnant des indices sur sa localisation.   S’en suit une quête qui amène l’apprenti à un camp d’entraînement. Là, il apprendra, en parallèle du métier de soldat, a maitriser ses pulsions démoniaques et à faire taire les voix. Il sera aussi initié aux techniques intermédiaires du Culte de l’Unique.

 

Il sera intégré à une sizaine (soit un groupe de six). Ils seront dès lors inséparables et ils ne formeront qu’un seul être avec six membres. Si l’un d’eux doit être puni, le groupe entier le sera.

 

… (Passage illisible)…

 

C’est pendant ce temps que sa future affectation sera choisie. La cérémonie de répartition sera suivie du passage de l’apprentissage au noviciat.

 

…. Suite illisible….

 

Bientôt il devra entraîner son…

 

…. Suite illisible….

 

Il devra se montrer capable de résister à toutes les tentations. Pour ce faire il perfectionnera sa capacité à nourrir son démon intérieur avec ses sentiments, ses émotions et tous autres éléments pouvant le détourner de l’Illumination. Il pourra ressortir pure et lumineux de n’importe quelle épreuve. La souillure des attraits démoniaques et les puissances liées aux habitants des Enfers ne pourront plus rien contre le Soldat car son démon prendra pour lui-même cette source d’impuretés et de pouvoirs entachés. Il en ressortira plus pure et béni que lors de sa venue au monde.

 

…. Suite illisible….

 

Et un fois cet objectif atteint, il pourra prétendre au titre de Chevalier. Encore faut-il que le Chevalier en devenir puisse revenir réclamer son dut.…

 

…. Suite illisible….

La route est cependant encore longue et les années d’exercices quotidiens ne sont que plus nécessaires pour…

 

…. Fin illisible….