+Rituel de l'Equilibrium : Théorie

Relu et corrigé – Amélie

Théorie du Rituel de l’Equilibrium

Afin d’apaiser les souffrances de l’âme et du corps, il faut faire appel aux énergies qui circulent dans nos corps. Le fait de briser toutes les entraves pour laisser circuler ces énergies librement est un mal nécessaire. Nous devons donner pour recevoir ; tout est une question d’harmonie et d’équilibre.

Si nos énergies ne peuvent se réguler naturellement, l’équilibre et l’harmonie de notre corps sont rompus.Si une émotion prend le dessus et que l’on perd le contrôle, l’équilibre et l’harmonie de notre âme sont rompus.

Pour parvenir à lutter contre les allants des passions, les pulsions de nos cœurs imparfaits et parvenir au renoncement de notre corps, nous devons nous plonger en nous-mêmes et y puiser le calme et la concentration nécessaires. Mais cette façon de faire est réservée aux adeptes de longue date du rituel de l’Equilibrium.

Il est possible de s’aider des Gardiens et de leurs propres énergies. Pour ce faire, un endroit calme, reculé est recommandé. La personne souhaitant atteindre le calme de l’esprit doit contrôler sa respiration. Il n’y a pas de position particulière à adopter ; libre à chacun de se mettre à l’aise.

La personne doit sentir son souffle entrer et ressortir par son nez. Lors de l’expiration, elle doit ressentir le passage de l’Air sur sa lèvre supérieure. Quand le souffle est contrôlé, l’Air répand ses bienfaits depuis les poumons.

La personne va sentir ensuite un frisson dans son dos. C’est l’énergie de la Terre. Ce flux d’énergie va monter le long de la nuque, se diviser en deux, aller jusqu’au bout des doigts et revenir à la colonne vertébrale, descendre jusqu’au bassin puis se scinder en deux et suivre chacune des jambes, pour finalement entrer en contact avec la Terre. Il faut relier les canaux ensemble pour permettre un transfert d’energie sans interruption. Une fois que la personne est devenue un pilier reliant l’Air et la Terre, elle va sentir l’appel de l’Eau.

L’Eau est partout présente dans le corps, c’est elle qui permet une harmonisation des énergies. La personne va sentir une pression au niveau du ventre. Il faut la repartir dans l’ensemble du corps, dans tous ses membres. Cette pression, c’est l’énergie de l’Eau qui veille à l’équilibre. La personne devra laisser couler cette énergie en elle, sans vouloir l’arrêter même si les flux et les reflux paraissent chaotiques. Et se concentrant sur son ventre, elle va sentir une énergie pulser ; c’est l’énergie du Feu qui se manifeste.

Le Feu réside principalement dans le cœur. Comme pour les autres énergies, il faudra du temps à la personne pour répartir l’énergie dans l’ensemble de son corps. Elle devra utiliser les voies naturelles que sont ses vaisseaux sanguins pour irriguer ses membres.

Une fois les énergies harmonisées, il faut encore apaiser la conscience, si ce n’est pas déjà fait. Pour cela, il faut entourer la personne avec quatre objets représentants les 4 éléments, afin de bénéficier de leurs énergies. Un cinquième objet, le focus personnel, doit aider à la concentration. Avec le temps, le moindre contact avec cet objet si intime apportera paix et plénitude à la personne. Elle n’aura alors plus besoin des 4 éléments, car elle saura les trouver en elle.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *