239 CU – Premier Livre

 239 CU – Premier Livre 

Le temps est venu, mes frères! En cette année 239 CU, nous avons encore combattu les hordes des non-morts et celles de démons des basses fosses.

La bataille fut terrible, les sorciers ont utilisé tous leurs pouvoirs pour tenter de corrompre les cœurs de nos lignes.

La corruption est d’abord venue avec l’or et a emporté les plus vénaux. Le sexe et le sang s’en sont prit aux plus combatifs d’entre nous. Les promesses de puissance ont convaincu les opportunistes et les envieux. Les plus démunis ont succombé à l’amour et à la soi-disant juste vengeance. Enfin, la tentation de l’inconnu a séduit les plus téméraires et les plus aventureux d’entre nous.  

Sous l’influence de la magie corrompue, le frère lutta contre le frère, le père tua le fils. 

Seuls ceux dont la foi en eux-mêmes et en l’Unique fut assez forte furent épargnés. Ceux qui avait maîtrisé l’Equilibrium. Cependant, ils durent lever le fer contre leurs propres frères, amis, fils, pères. La plaine se teinta de rivières de sang. Alors que nous étions en train de nous massacrer entre nous, nous pouvions entendre les rires de nos ennemis et la voix du seigneur démon Ulcar, le Chasseur et sa ménagerie infernale.

« Hommes de l’Unique, allez-vous pourchasser la corruption jusqu’à vous arracher votre propre cœur ? »

Voilà plusieurs semaines que les troupes d’Ulcar ravageaient tout. Ils voulaient les artefacts sacrés.

Lors des batailles des Monts Dragons, devant nos pertes, devant notre souffrance et les sacrifices des hommes, l’Unique nous fit présent du premier Bâton, le Corps de L’Unique. Il nous offrit aussi le Premier Livre, pour que sa voix ne s’éteigne jamais. Il nous donna enfin son Temps pour qu’à jamais son essence illumine notre chemin, même dans les plus profondes ténèbres. Selon les anciens et les sages, l’Unique lui-même s’est incarné en ces trois objets afin de nous donner la victoire sur les dragons noirs.

Ce soir, nous comptons nos morts. A ma main le Bâton Unique, contre mon sein le Livre des livres et dans ma besace le fluide infini du Temps divin.

Cet après midi, deux démons assassins ont tentés de s’emparer de moi. Ma douce Sophia a fait don de son corps pour protéger ma vie le temps qu’arrivent les gardiens du temple.

Ce combat contre les démons sera éternel et ne s’arrêtera qu’à la fin de tous les temps.

Pour cela, nos sages ont pris la décision de créer des Compagnies éternelles, dédiées à la lutte contre les ennemis de l’Unique. Pour les prévenir contre la corruption, dans chacune de leur Bannière se trouvera une partie du Bâton de l’Unique.

Le Livre des livres sera lié à un temple que nous construirons ici même où mourut Sophia.

Le Temps divin, quant à lui, voyagera à travers les âges, le Livre des livre se chargera de transmettre ses instructions. 

Toi qui lit ceci, sache qu’au fond de toi se trouve noblesse et courage sans bornes et que l’Unique accompagne tes pas.

Le rituel du Temps divin a été et sera fait. -Thiers 1283 CU

 

L’Eau de L’Unique :

L’Eau de l’Unique est un remède et un composant indispensable dans la lutte contre les démons et les ennemis de l’Unique.

Pour en obtenir, nos alchimistes mélangent des potions élémentaires jusqu’à obtenir un tout parfait et équilibré.

L’Equilibrium :

Pour parvenir à lutter contre les allants des passions et les pulsions de nos cœurs imparfaits, pour atteindre l’Equilibrium intérieur et supporter les tensions intérieures.

Il faut trouver un objet intimement lié à sa propre existence et à ses démons intérieurs. Le fidèle de l’Unique doit ensuite faire bénir l’objet par les 4 Grands Prêtes des éléments.

Puis, dans un cercle avec ses frères et sœurs, le fidèle devra méditer face à l’objet. Il racontera ensuite son histoire et conclura par les paroles suivantes :

« J’accepte les passions, les peurs et les blessure de mon âme et de mon cœur. Je les reconnais comme telles et je les investis en cet objet. Le jour où je serai confronté à ces démons, c’est cette part de moi que je jetterai au loin. Ainsi rien ne pourra ébranler ma foi et ma volonté de servir l’Unique. »   

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *