Rituel d'absorption

Rituel d’absorption

D’anciens traités de magie attestent de l’existence de pratiques pour le moins terrifiantes

de par leurs conséquences en terme d’appropriation de puissance.

En effet, ils relatent le fait que des mages très puissants auraient aspiré les pouvoirs si

ce n’est l’essence de leurs ennemis.

Cet acte demande une procédure rituelle, aucun sort ne saurait transférer autant de

pouvoir d’un individu à un autre.

Dans un premier temps, il faut mener sa victime au centre d’un cercle consacré. Le

cercle devra être consacré par la dédication aux éléments suivante:

Par la puissance de l’air, je consacre ce cercle * les participants devront parcourir le

cercle de rituel avec de l’encens*

Par la puissance du feu, je consacre ce cercle * les participants devront parcourir le

cercle de rituel avec de une bougie*

Par la puissance de la terre, je consacre ce cercle * les participants devront parcourir le

cercle de rituel avec du sel*

Par la puissance de l’eau, je consacre ce cercle * les participants devront parcourir le

cercle de rituel avec de l’eau*

Ce cercle est maintenant consacré et le rituel peut commencer.

Il faudra alors que le mage trace avec son propre sang sur le front de sa victime les

premières lettres de son propre nom. Il devra à ce moment-là aspirer l’entière puissance

magique de sa victime en buvant son sang et ceci par trois fois. Pour ce faire, il devra, à

chaque reprise, rétablir l’énergie magique de sa victime.

Au bout de la troisième fois, le mage sera en mesure d’absorber l’essence de sa victime.

Pour ce faire, il lui faudra l’appui d’un objet d’une puissance magique certaine. Si tel

n’est pas le cas, l’essence, et donc les pouvoirs de la victime, ne pourront être maitrisés

assez longtemps pour être ingérés.

Cet objet devra être placé sur le torse de la victime. Puis une potion adéquate devra être

versée autour de la victime, pour qu’enfin le mage puisse s’emparer de l’essence.

Au terme du rituel, l’objet utilisé en guise de focus sera entièrement détruit.

Ce rituel m’est apparu comme étant une grande avancée dans la quête de puissance qui

anime chaque mage. Un bémol subsiste cependant. Sur d’autres plans, des mages

corrompus ont essayé de consommer des créatures animées par une forte dose de

magie élémentaire ainsi que de magie primaire. A la grande surprise de ces

consommateurs, au lieu d’absorber, et de faire leur, l’essence de ces créatures, ces

dernières ont pris le contrôle de leurs corps ainsi que de leurs pouvoirs, donnant

naissance à des démons surpuissants capables des plus grands exploits et également

des plus terrifiantes atrocités.

J’ai moi-même une petite théorie sans prétention sur la question: il me semble que

lorsque le don est complètement volontaire et que l’absorbé se livre avec son

consentement à l’absorbeur, ce dernier peut garder le contrôle de son enveloppe

corporelle. Dans le cas contraire, c’est-à-dire lorsque le consentement n’est pas donné, il

faut que l’absorbeur jouisse d’une très grande puissance pour conserver le contrôle.

De plus, il parait évident que plus il y a de pratiquants de la magie qui prêtent leurs

pouvoirs à ce rituel plus les chances qu’il aura de fonctionner seront grandes. De même

plus le focus sera puissant plus l’absorption sera facile.

NB: lors d’une insomnie hier, j’ai encore réfléchi à ce sujet et il m’a paru évident

qu’aucune entité ne peut se soustraire à ce rituel, aucun dieu ni aucune bête.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *