Rituel de création d'objet magique

Rituel de création d’objets magiques

La création d’objet magique nécessite l’utilisation des objets suivants :

–        Le marteau du feu: forger un marteau en l’imbibant de la puissance élémentaire du feu.  Ce feu doit être récupérer auprès du gardien du feu (=> identifier le gardien, trouver un moyen d’obtenir le feu)

–        Le diapason d’harmonie magique: permet de vérifier la résonance magique des objets durant leur création afin d’équilibrer leur pouvoir. Il pourra peut-être se trouver auprès du chant des brumes.

–        Le soufflet de l’air: soufflet enchanté au cours d’un rituel ou le gardien de l’air lui insuffle une partie de son pouvoir et ou l’exécutant principal doit maintenir son incantation (et le soufflet) en subissant trois sorts de bourrasque successifs.

–        L’enclume de la terre: un support de travail inaltérable, permettant une assise sans faille lors des enchantements et travaux de forge.

–        Un simple bol d’eau fraîche

Rituel de bénédiction de la Forge

Ce rituel nécessite les 5 objets, qui représentent les 4 éléments et le tout :

Enclume -> Terre

Eau pure -> Eau

Marteau -> Feu

Diapason -> le tout

Nécessite 5 composants/potions alchimiques représentant les 4 éléments et le tout.

Nécessite la présence d’un représentant de chaque élément (prêtre, gardien, créature)

Nécessite une personne ou plusieurs autres personnes représentant le tout, c’est  souvent les forgerons/armuriers eux-mêmes.

Les personnes présentes lors du rituel, doivent réciter à tour de rôle chacun une strophe du poème suivant :  

La forge flamboyante allume

Nos fronts par l’air mordus,

Et son reflet parmi la brume

Chasse les cadavres éperdus.

Soufflons le feu !

Battons le fer !

Fer grossier que la cheminée

Couvre ici de son noir manteau,

Jusqu’à la fin de la journée

Tremble et gémit sous le marteau !

Soufflons le feu !

Battons le fer !

L’âtre mystique ainsi préparé

Sera le creuset de nos volontés

Le berceau des âmes insufflées

Flamboyance de nos rêves éveillés

Une fois cela fait, les composants alchimiques doivent être brûlés au-dessus des objets

Le lieu ainsi purifié pourra servir à enchanter un objet.

Rituel d’enchantement de l’objet:

Il faudra que l’objet en question passe un long moment en méditation avec son futur possesseur.

Le lien qui les unit le futur possesseur et l’objet doit être fort. Aucune chance donc de pouvoir enchanter une épée que vous venez d’acheter.  Le porteur et l’objet devront être placés au centre du cercle de rituel purifié.

Il est important qu’aucune influence magique extérieure ne vienne perturber ce rituel. La vie du porteur et des participants au rituel en dépendent.

Il faudra aussi concentrer un maximum d’énergie magique afin de pouvoir la transférer dans l’objet. Ce dernier se dotera alors d’une âme lorsque la magie ainsi libérée passera à travers son porteur.

Nous vous recommandons donc un maximum de focus de magie, de composants alchimiques, d’essence de magie et éventuellement des sacrifices de sang. Quoi qu’il en soit la présence d’au moins une perle de brumes sera nécessaire.

Pensez-bien la disposition des participants. Les personnes présentes lors du rituel, devront réciter les paroles suivantes :

O toi matière inanimée,

Par l’éther et les brumes sublimée

Laisses-toi aller à tes passions

et éveille ton âme aux forgerons

Tu seras le coursier de flammes,

Le coursier terrible et sans peur

Qui dans ses flancs emporte son âme

De charbon rouge et de vapeur.

Soufflons le feu !

Battons le fer !

Tu seras la faux qui moissonne,

Tu tailleras ton esprit mûr,

Cette mer vivante où frissonne

L’écarlate et la fleur d’azur.

Soufflons le feu !

Battons le fer !

A ce moment-là le porteur devra répandre tout son sang sur l’objet,  jusqu’à ce que le coma le prenne:

De lumière et d’ombre enveloppée,

Tu renaîtras au grand soleil ;

Que tu sois papier, bois ou épée

Tu te nourris de sang vermeil.

Soufflons le feu !

Battons le fer !

Mêlons le sang !

Tu frémiras pour ta justice !

Tu serviras à déchaîner

Au sein de la terre nourrice.

Tes passions déchirées

O toi matière inanimée,

Par l’Ether et les brumes sublimée

A toi revient l’insigne honneur

de te révéler à ton porteur

A ce moment-là tous les participants doivent se retirer du cercle et laisser le porteur avec l’objet. Les quelques minutes après la fin du rituel sont cruciales pour le rituel. Si ce dernier réussit, le porteur pourra se lever et sortir par lui-même du cercle (prévoyez des soins tout de même).

Dans le cas contraire, le porteur décédera. Son corps et l’objet seront alors violemment consumés par la magie ainsi libérée. (Évitez de rester trop prêt du cercle à ce moment-là)

Il va sans dire que ce rituel est très risqué, surtout pour le porteur. Le moindre faux pas peut le mener à la mort ou à bien pire encore.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *